Nos dernières activités

Par Saint Georges ! 

Fouine & Campagnol, le 13.05.2014

Rassemblement au chalet Perceval

Samedi 26 avril, il est déjà 8h30 passé les chefs n’attendent plus que la signal du clairon joué par Martinet. La première note retentit, le Groupe apparaît en un éclair devant les chefs. Le chef de Groupe rappelle alors à chacun le sens de cette journée un peu particulière. L’action St-Georges est une journée de bonne action et de service qu’accomplissent tous les scouts afin d’honorer leur saint patron. Après avoir fait plus ample connaissance avec notre saint patron par cette petite piqûre de rappel, Fouine passe la parole à l’organisateur de la journée : Tortue.

Tortue expose alors aux participants le programme de la journée. Les scouts se répartiront cette année en quatre lieux : le Musée jurassien des arts, la ferme de Roland Gafner, le Banneret Wisard et la forêt du Petit-Champoz. Avant de répartir le Groupe en équipes pour la journée, n’oublions pas la tradition. Fouine demande aux chefs d’unités de présenter leurs unités pour cette action St-Georges. Couguar présente alors la Meute, Martinet présente la Troupe et, petit bémol, Tortue ne présente pas l’équipe Raiders, ses membres étant absents. Le cri de Groupe, un peu timide, conclut le rassemblement. Une fois le symbole scout fait, le chef des Raiders prend les rênes pour créer les quatre équipes.

Nous ferons de notre mieux !

Le Petit-Champoz et ses 300 sapins.

Le gros « chantier » de la journée, un peu plus de 30 scouts se dirigent dans la forêt. Le garde-forestier, Rémy Jacot, accueille les scouts au volant de son imposante remorque et assure leur transport jusqu’au lieu de la bonne action. Remorque qui leur servira de moyen de transport jusqu’au lieu de la bonne action. Une fois sur place, les quelques 70 petites et grandes mains s’affairent à la plantation de jeunes pousses de sapin. Valentin, Sandra, Eva, Loïc ainsi que Rebecca, Tinlé, Camille et Enzo déploient toute leur énergie devant la tâche à accomplir. Assez rapidement, la mission est accomplie. Capucin et les autres chefs présents sur les lieux déplacent alors les scouts vers un autre lieu de travail.

Car le travail n’est pas fini, le sous-bois doit être nettoyé. La maîtrise démarre un grand feu de joie pour brûler les branches morte qui encombrent le sol et empêchent la forêt de se régénérer. Une fois le travail accompli, les scouts, encore débordants d’énergie, mettent leurs dernières forces dans de mémorables parties de jeu de la bûche.

Variante de charette

Entre culture et agriculture

Le Musée jurassien des arts a accueilli 6 scouts pour divers tâches dans ses alentours. Un responsable du musée approche Tortue et lui dit, « vous voyez là, il y a un chemin fait de pierre et de dalle ». Toutefois, à l’endroit pointé, il n’y a que de la terre et de la végétation ! Après avoir gratté le terrain apparaît bel et bien une dalle de granit, il faut alors se retrousser les manches… Morse, muni d’une paire de cisailles taille courageusement ce qui dépasse tandis que Pika (qui a pu nous rejoindre dans l’après-midi pour cette action st-Georges) et Sven déblaient le pourtour du bâtiment.

De l’autre côté de la ville, Belette, Merle et d’autres scouts rendent service à Roland Gafner. Les travaux à la ferme ne manquent pas et c’est équipé de pinceaux que l’équipe de bénévoles présente sur place commence sa B.A ; portes et barrières avaient grand besoin d’une nouvelle couche de peinture ! De haut en bas, de droite à gauche, chacun s’applique à étendre le vernis. Les plus chanceux des participants profitèrent de faire un tour sur le tracteur chargé de déplacer les détritus végétaux.

A la ferme Gafner

Banneret Wisard

Canari, Serval, Rosa, Suriya, Camille et Fouine quittent à leur tour Moutier pour se diriger vers Grandval et son mythique Banneret Wisard. Arrivés sur place, ils sont accueillis par la Présidente de la Fondation : Lucienne Lannaz. Elle les charge rétablir les bordures des alentours du banneret, d’entretenir les différentes parcelles de jardins et de tondre la totalité une partie terrain. Pendant les travaux, Serval, se rappelant de sa première activité scoute (l’action St-Georges 2012), propose une idée originale : organiser deux actions St-Georges par année. Fouine lui répond qu’il ne peut y avoir qu’un jour de la St-Georges par année, mais que l’idée est à creuser. Et pourquoi pas appeler cette 2ème journée de service : L’ « action Perceval » ? Idée à garder au chaud.

Tondre l\'herbe à l\'huile de coude

Du cran, en avant, toujours !

Il est 17h20, la mélodie du RAS de fin sonne, le Groupe se rassemble. En Catimini, Campagnol se faufile parmi le rang des chefs et cheftaines. Elle n’a pas pu participer à l’action, mais fait honneur à sa parole en se joignant au Groupe en cette fin de journée. Les sizaines comme les patrouilles se sont montrées dignes de l’esprit de l’action St-Georges et des couleurs de Perceval en consacrant de leur temps libre à aider autrui. Le Groupe peut être fier de cette belle action St-Georges. D’ailleurs, ce sont cette fois de puissants et vaillants cris que poussent les sizaines, les patrouilles et le groupe !

Petit coup de pouce

Voici une petite aide afin d’éviter toute hésitation lors du prochain cri de Groupe. (Pour les éclais, il est présent dans votre Faramaz)

Perceval !

Nadajao !

Perceval !

Du cran, en avant, toujours !

Perceval toujours !

Prêt !

Responsable de groupe

Mirko Dell'Anna / Fouine
Sous-Raimeux 17
2740 Moutier
079 577 18 60

info@scout-perceval.ch
Contacter d'autres responsables

Les dossiers