Nos dernières activités

Raid des transports 

Tortue, le 11.06.2013

Alors que MétéoSuisse annonce un danger de degré quatre, dû aux fortes pluies, et que nous ne sommes que deux car le troisième membre de l’équipe s’est fait une grave entorse, nous, les raiders, décidons de partir en raid ce week-end. Pas n’importe lequel, celui que nous avons suffixé du terme « des transports ». En effet lors de ce raid, nous emploierons plusieurs moyens de déplacements : nos pieds, le train, le vélo et le kayak. Mais tout cela sera décrit plus tard, revenons au début. La première tâche est de nous préparer, et le premier problème est d’arriver à prendre avec nous notre mât, ce qui n’est pas pratique à vélo. Finalement, il sera fixé au cadre et c’est sous une forte pluie que nous nous dirigeons vers la gare. Direction Bienne et son bord de lac. Première déconvenue, le vélo emprunté par Belette déraille et semble vouloir récidiver à la moindre occasion. En revanche, la pluie s’est calmée. En route pour le magasin de location de kayaks. Le personnel est très sympathique (et ça n’est sûrement pas seulement à cause du fait que nous serons peut-être ses seuls clients aujourd’hui). Après avoir enfilé nos tenues de sportifs nautiques, nous apprenons les bases avec le patron puis allons naviguer sur le lac. Expérience on ne peut plus agréable : la pluie a cessé la température est parfaite et l’eau est calme. Après une heure déjà, il nous faut rentrer. Dommage mais l’expérience fut belle et nous reviendrons, nous ne pouvons d’ailleurs que vous conseiller de vous y essayer.

Comme l'appareil photo aurait pris l'eau, voici un schéma de notre ballade en kayak

Pause pique-nique puis en route pour Tarriche, de l’autre côté du lac de Bienne, en passant par le côté nord du lac. Les nuages nous épargnent toujours de leur pluie mais en route, le vélo emprunté par Belette déraille plusieurs fois et notre moral s’entame quelque peu. Il devient claire que ce week-end, il ne nous sera pas possible de faire agréablement plus que le tour du lac de Bienne. Tant pis, c’est au sommet du Jolimont que nous irons dormir. La monté est incroyable : à cause des fortes pluies précédentes, le terrain n’est que gadoue et faire deux pas en avant revient à reculer d’un à… deux pas en arrière. Après cette ascension douloureuse, le bivouac est normalement monté. Le feu est un peu récalcitrant à être allumé, à cause du bois battu par des semaines de pluies, mais pas de quoi faire peur à des scouts. La soirée est agréable, la journée de demain sera probablement belle.

Pause photo lors du retour à Bienne

Réveil, déjeuné, footing, démontage du bivouac, rappel sur les nœuds ainsi que sur la topographie est le menu de la matinée. La présence du soleil défi la météo annoncée pour notre plus grand plaisir. Après ces préparatifs, il nous est possible de redescendre en direction de Bienne par la rive sud du lac. La descente est agréable et la vue depuis Jolimont est incroyable. Le retour se déroule bien, la route est plus intéressante qu’à l’aller avec les canaux et les collines à traverser. Nous terminons notre parcours dans le triathlon de Bienne, sans médaille mais avec autant de joie que si on avait gagné. Une jolie randonnée que nous ne pouvons que vous recommander.

Responsable de groupe

Mirko Dell'Anna / Fouine
Sous-Raimeux 17
2740 Moutier
079 577 18 60

info@scout-perceval.ch
Contacter d'autres responsables

Les dossiers