Nos dernières activités

En avril, ne te découvre pas d'un fil ! 

Couguar, le 22.04.2013

Le troisième week-end d'avril fut plein de surprises pour les loups de Perceval. Après avoir passé une semaine très printanière avec des températures dépassant largement les 20°, la meute se réunit à la gare de Moutier le samedi matin par une température de 2°, et où quelques gros flocons se mêlaient aux trombes de pluie. Pourtant, cela ne diminua en rien la motivation des participants. En effet, ceux-ci, projetés depuis quelques temps en 2113, savaient bien que la météo futuriste était capricieuse. De plus, il leur fallait absolument retrouver le professeur qui les avait conduits 100 ans dans le futur, afin de trouver un moyen pour revenir en 2013. Ce scientifique avait été enlevé par d'étranges kidnappeurs.

La montée dans une neige surprenante.

Pour cela, départ en train puis en bus jusqu'à Vicques, où la meute commença sa marche pour rejoindre le chalet du Retemberg. Il fallut très peu de temps aux jeunes pattes des loups pour remarquer que la neige du futur avait la même température que celle à laquelle elles étaient habituées. Quoi qu'il en fût, après trois heures de marche, tout le monde parvint au splendide chalet des Amis de la Nature, mis au jour sur le plan écologique depuis peu.

Dans un mystérieux brouillard particulièrement humide, après plusieurs épreuves, les loups parvinrent à retrouver la piste du professeur. Ceux qui l'avaient enlevé l'avait forcé à fabriquer une machine de tri des déchets extraordinaire, qui fonctionnait grâce à l'énergie d'une ressource du futur : le coubélyspiron. Les kidnappeurs voulaient revenir en 2013 avec cette machine afin de la vendre très cher. Ayant réussi à libérer le professeur, les participants se rendirent compte que la machine avait quelques défauts et qu'elle ne fonctionnait pas très bien. Des experts leur expliquèrent alors tous les détails du tri et son importance, afin que les loups puissent communiquer leur savoir à leur entourage s'ils parvenaient à revenir dans leur époque.

Épreuve d'agilité : à deux, transporter une orange au moyen du visage uniquement.

Telle fut donc la mission du dimanche. Après une activité bien sportive durant laquelle la meute comprit à quel point l'économie des ressources et la solidarité dans une société étaient fondamentales, les loups appliquèrent ce qu'ils avaient appris et chacun porta une partie du matériel. Le professeur leur avait expliqué que c'était la condition essentielle pour que le passage dans le vortex temporel se fît sans pertes. Et il s'est avéré que les paroles du professeur étaient vraies : au retour du camp, après environ 45 minutes de descente, la meute sortit de l'étrange brouillard et retrouva enfin un visage qui lui était familier. Dans le contre-bas de la vallée, le village de Vicques apparut sans les énormes gratte-ciel qui avaient été vus la veille. De retour à Moutier, les loups s'empressèrent d'informer leurs parents de toutes les découvertes qu'ils firent durant ce camp, affichant ainsi une belle attitude quant aux problèmes écologiques actuels. Promesse, pour ces jeunes enfants, d'un avenir meilleur.

La meute sortie du brouillard et de retour en 2013.
Responsable de groupe

Mirko Dell'Anna / Fouine
Sous-Raimeux 17
2740 Moutier
079 577 18 60

info@scout-perceval.ch
Contacter d'autres responsables

Les dossiers