Nos dernières activités

Camp d'hiver 2009 aux Émibois 

Fouine et Genette, le 22.12.2009

La meute

Pour la meute, l'arrivée aux Emibois fût un moment mémorable ! La neige au rendez-vous nous a certes refroidit les mains, le nez et les oreilles mais nous a aussi réchauffé le coeur. Le sourire sur le visage des louveteaux était là pour en témoigner. Mais pas seulement la neige était au rendez-vous, c'est aussi la première fois depuis bien longtemps qu'autant de louveteaux ont pu se libérer pour participer à un camp. Après s'être installée dans la colonie des Ecarres, la meute est partie à la recherche du fameux Yeti. Pas une chose facile à faire quand les agents du WWF rôdent dans les parages ! Ensuite, les loups ont pu participer par équipe aux jeux olympiques d'hiver des Emibois, où ils se sont confrontés dans différentes disciplines sportives, telles le tiré de corde, les fléchettes ou encore la balle brûlée.

Le soir, nous avons reçu la visite de deux pères-noël, l'un du pôle nord et l'autre d'Australie. Les éclais et les loups leur ont présenté des saynettes pour leur expliquer le genre d'activité qu'on fait aux scouts. Les pères-noël, ravis, nous ont proposé de chanter et de danser avec eux. Après avoir fêté, tout le groupe s'est rendu dehors pour un moment un peu plus calme autour d'un sapin.

Le lendemain, la troupe et la meute ont participé à une activité proposée par Wallaby et Wombat qui consistait à survivre et aider les blessés après une grande catastrophe naturelle. Après les nettoyages de la colonie qui se sont très bien passés et où tout le monde a participé activement, le groupe s'est rendu à la gare des Emibois pour retourner à Moutier grâce aux superbe train rouge qui bouge des CJ. Encore un grand merci aux organisateurs du camp, aux cuisiniers, et surtout aux participants d'être venus aussi nombreux !

Genette

La troupe

Comment débuter ce camp de noël ? Pourquoi ne pas profiter de ce climat hivernal, enfin arrivé, en entamant une marche dans les franches-montagnes ? C'est ce que la troupe fît. Laissant la meute dans le CJ mondialement connu, les premiers éclais posèrent le pied à la Chaux-des-Breuleux. Une bâtisse et pas grand-chose de plus. Si ! Un chien capable de sonner à une porte, de l'ouvrir et de se faufiler à l'intérieur. C'est sur ce phénomène surprenant que Capucin prit les devants avec la carte et mena la troupe jusqu'à un point donné, ensuite ce fut le tour d'Ocelot de nous guider puis Coati et enfin Kevin. Arrivée à un croisement, la troupe décida de couper à travers champs et forêts direction le chalet. Benoît nous y mena avec certitude.

Il est temps d'ouvrir officiellement le camp avec la meute, les raiders et les chefs. Coyote prend la parole puis un dernier cri de groupe. Pika et Capucin partent laissant les patrouilles entre les mains des SP. Morse, jeux dans le thème, bagarre avec les Ashebas, pioufff l'après-midi fut mouvementé. Tiens, voilà nos CP qui reviennent. Un petit moment de répit à l'intérieur, on prend le temps de manger et là, deux pères Noël arrivent !? L'un vient même d'Australie. On y croirait presque avec son faux bronzage de surfeur. En tout cas ils nous ont bien fait rire. Le groupe se retrouve à l'extérieur pour fêter Noël ensemble. Après cela, la soirée fut emplie de beaucoup de choses importantes et le dimanche ne démérita pas non plus. Mais il ne faut pas tout écrire, les mots ne peuvent retranscrire tout ce que Léa, Dan, ou encore Adrien ont vécu. Je vais me taire et laisser les esprits se plonger dans leurs souvenirs.

Fouine

La maîtrise de groupe

Réception des clefs à 8 h 00 avec Mme Froideveaux, inspection des lieux, on écoute les nombreuses consignes à respecter, surtout pour le sol à cirer. L'heure tourne, il faut terminer les achats, les participants arrivent bientôt. L'ambiance de manoir de ce chalet des Ecarres va bientôt se transformer en véritable cour de récréation. La meute arrive. La porte s'ouvre gentiment laissant entrer les premiers flocons au sous-sol et c'est l'abordage des dortoirs qui commence. La troupe arrive plus tard et prends possession des dortoirs d'une manière plus calme, va-t-on dire. Il ne manque plus que les raiders et le camp peut commencer. Pendant que les gens se rassemblent dehors, l'équipe cuisine fait chauffer le bouillon et le thé. Tous le monde est rassemblé, le camp peut commencer.

Chaque unité vaque à ses occupations et c'est l'occasion de se retrouver autour d'un thé chaud pour discuter de choses que discute habituellement une maîtrise de groupe. L'heure tourne toujours autant vite, pas le temps de souffler, il faut préparer le souper et les activités de la soirée.

A peine le temps de fermer les yeux que dimanche est là. L'équipe cuisine est debout depuis longtemps tandis que la maîtrise se réveille calmement. Déjeuner, on indique les particularités aux responsables pour le nettoyage car des horizons cantonaux nous attendent. De retour pour la restitution des clefs, on obtient les compliments de la gérance pour le travail de nettoyage accompli par tous. On ferme, on se dit au revoir et direction Moutier.

Responsable de groupe

Mirko Dell'Anna / Fouine
Sous-Raimeux 17
2740 Moutier
079 577 18 60

info@scout-perceval.ch
Contacter d'autres responsables

Les dossiers